Enquête publique tram Koenigshoffen

Souvenirs, souvenirs !

En avril 2017, le SticK était une toute jeune asso d'autoréparation à Koenigshoffen, mais ses membres étaient déjà forts de l'expérience de la pratique quotidienne du vélo dans le quartier.
Notre truc, c'est la mécanique. Mais à l'occasion de l'enquête publique pour l'extension de la ligne F du tramway, il a bien fallu faire part de notre avis motivé concernant les aménagements cyclables qui étaient prévus :

« Nous constatons que le projet comporte des pistes cyclables dont certaines semblent situées sur trottoir. Cette disposition, qui est déjà présente ailleurs dans le quartier (trottoir Lidl), est très préjudiciable à la bonne cohabitation entre cyclistes et piétons : les premiers voient leur voie de circulation occupée par des piétons et les seconds se sentent agressés au moindre coup de sonnette.

Ces voies sur trottoir nuisent à la sécurité des deux catégories d'usagers des modes doux et contribuent à entretenir le sentiment détestable d'inconscience mutuelle, tel que nous le connaissons déjà au centre ville et dont la presse se fait régulièrement l'écho. Il nous paraît indispensable de matérialiser ces pistes, non pas par un simple marquage au sol comme c'est l'usage sur les voies sur trottoir, mais, a minima, par une nette différence de niveau qui permettra de clarifier la répartition des espaces dévolus aux uns et aux autres. »

tram1.jpg, fév. 2020 tram2.jpg, fév. 2020

tram3.jpg, fév. 2020 tram4.jpg, fév. 2020

« Il nous paraîtra également indispensable de signaler que, sur l'itinéraire du tram, et notamment du 17 au 25 de la route des Romains, se trouve une concentration importante de commerces nécessitant, pour les usagers automobilistes, un arrêt minute : tabac, snack, boulangerie et épicerie de nuit. Les dispositions utiles devront absolument être prises pour, soit que des places appropriées soient prévues, soit pour que les pistes cyclables, à défaut de tels emplacements, ne puissent pas être encombrées de voitures comme c'est le cas actuellement sur les bandes cyclables existantes. »

tram5.jpg, fév. 2020

gcum (39).jpg, janv. 2020

« Seule une politique ambitieuse en matière d’infrastructures cyclables est de nature à permettre le développement de la pratique du deux roues dans le quartier, telle qu'elle figure dans les orientations de l'eurométropole présentées le 9 février à Cronenbourg. »

Notre avis a t-il été lu ? A l'heure actuelle, il faut bien dire que la réalisation n'est pas à la hauteur de nos attentes. Les pistes biscornues ont fait l’objet d'un signalement au CADR67, quant au stationnement sauvage, nous avons interpellé les services de la ville le 30 janvier pour qu'une action soit entreprise. Nous tiendrons nos adhérent·e·s informé·e·s dans le cas où une réponse nous parviendra.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.